De l'intérêt pédagogique des récits mythologiques

 

Des membres de l'ICEM 34 s'inspirent depuis de nombreuses années en classe des travaux de Serge Boimare sur l'aide aux élèves en difficultés. La lecture des ouvrages de ce psychopédagogue ne peut en effet laisser indifférent. Il pointe d'une manière judicieuse certaines réalités du métier et fournit un modèle explicatif et des pistes de travail logiques aux “résistances” extrêmement fortes que nous pouvons rencontrer chez certains élèves : ceux qui organisent leur impossibilité de travailler (matériel oublié, besoins pressants opportuns, “glandouille”, etc.), ceux qui rejettent violement l'activité scolaire, tous ces enfants pour lesquels l'approche cognitiviste (qui consiste à découper chaque palier de la “ZDP” d'une compétence en micro-marches à gravir indigentes pour l'esprit) subit un échec cuisant.

 

Certains enfants ne peuvent supporter la phase de déstabilisation, de doute et d'échec qu'implique l'acte d'apprendre. Ce “temps de suspension” réactive des angoisses, des questionnements personnels d'ordre non scolaire qui parasitent voire empêchent la réflexion et l'apprentissage. Par l'apport de sources culturelles, riches des réponses de l'Humanité à ces questionnements universels (une approche qui n'est pas sans rappeler celle de Bruno Bettelheim dans sa Psychanalyse des contes de fées), Serge Boimare montre qu'il est possible d'aider ces élèves à progresser et à entrer réellement dans les apprentissages. Il ne s'agit pas pour autant d'entreprendre une psychothérapie en classe ni de choisir tel ou tel mythe en fonction des représentations que l'on peut avoir des difficultés d'un élève.

 

Serge Boimare a écrit plusieurs ouvrages sur le sujet. Le deuxième, “Ces enfants empêchés de penser”, reprend, développe et complète les conclusions du premier (dont la pagination est assez chaotique dans sa deuxième édition, augmentée). Outre les récits de différentes mythologies (grecque, égyptienne...), l'auteur utilise fréquemment les romans de Jules Verne avec le public adolescent.

 

                   

 

En classe, notre travail sur les mythes prend la forme suivante : je lis chaque jour un épisode du Feuilleton d'Hermès, un recueil de Murielle Szac préfacé par Serge Boimare. Chacun peut intervenir comme il le souhaite, nous débattons, lorsque le texte s'y prête, des enjeux humains qu'il mobilise. À l'issue de la lecture, une fiche-questions portant principalement sur la compréhension et le vocabulaire du mythe du jour est présentée oralement à la classe. Pour faciliter le repérage dans l'ouvrage, je vous suggère d'indiquer discrètement, sur chaque page, le numéro des différents paragraphes (indiqué en bas à droite, dans la zone non imprimable des fiches ou dans le fichier Excel ci-dessous pour Hermès) :


Questionnaire complet (100 fiches)
Paragraphes et compétences
Questionnaire complet (100 fiches)
Réponses des mots croisés
2021/22 ? Questionnaire complet (100 fiches)