Quoi de neuf ?

lundi 15 septembre 2014

Stage coopératif d'automne de l'ICEM 34

Les mises à jour s’espacent en cette période de rentrée... Beaucoup de choses à faire, beaucoup de belles découvertes (tant ludiques que didactiques), dont je parlerai prochainement. Nous avons évité la fermeture d'une classe à quelques élèves près (et devrions être plus tranquilles à l'avenir car les effectifs vont "structurellement" remonter au cours des prochaines années : plus d'arrivées de CP et moins de départs en fin de cycle 3).

L'info du jour est la suivante : ça y est ! Le fameux stage des Aresquiers (qui n'a plus lieu aux Aresquiers mais à Sérignan-Valras) vient d'ouvrir ses inscriptions ce lundi. Il se tiendra du 19 au 22 octobre prochains. Les places, limitées, sont généralement prises d'assaut donc, dans le cas où vous envisageriez d'y participer, mieux vaut donc vous décider rapidement... Un stage autogéré, construit "en direct" à partir des souhaits des participants, ouvert aux conjoints et enfants des stagiaires, qui fait plus que "le plein" chaque année...


Cliquez sur la miniature pour accéder au formulaire d'inscription. Moi, c'est déjà fait... ;o)

Ci-dessous, quelques morceaux choisis des éditions précédentes auxquelles j'ai eu le plaisir de participer (ils s'ouvrent dans un nouvel onglet) :

2009 2010 2011 2012 2013

mercredi 3 septembre 2014

Recette du gâteau de Savoie de Martine

La recette est basique, mais lorsque la cuisson laisse un chouïa de pâte à peine cuite au centre, c'est très bon...


Cliquez sur la recette pour en afficher la version imprimable.

mardi 2 septembre 2014

Publication de L'école des barricades, de Grégory Chambat

C'est un ouvrage sur une face cachée de l'Histoire de l'école que publient ces jours-ci et m'ont envoyé les éditions Libertalia, dans la collection "N'Autre École". Dans L'école des barricades, Grégory Chambat, qui coanime la revue pédagogique de la CNT, reprend et met en perspective vingt-cinq textes publiés depuis 1789.

En introduction, l'auteur cite tous les pédagogues que le format de la collection (240 p.) ne lui a pas permis d'inclure. Ils sont nombreux, et fourniraient aisément matière à rédiger deux ou trois tomes supplémentaires sur le même modèle : huit pages par auteur(e), consacrées pour moitié à la présentation de la façon dont celui ou celle-ci a œuvré pour transformer école et société, et pour moitié à l'un de ses textes. Le choix nécessaire n'en donne que plus de valeur aux pédagogues et textes retenus.

L'anthologie débute avec Charles Fourier et Joseph Jacotot et nous emmène jusqu'aux travaux actuels de Laurent Ott, Noëlle de Smet, Charlotte Nordmann… Fernand Pelloutier, Francisco Ferrer, Albert Thierry, Madeleine Vernet, Janusz Korczak, Célestin Freinet, Simone Weil, Fernand Oury côtoient les écoles kanak et zapatistes. Tous ont pour point commun de se pencher sur l'articulation entre école et société, et de mettre en place des dispositifs visant à permettre aux élèves de s'affranchir de certaines des contraintes sociales. Cela ne va jamais sans lutte : contre le politique, contre l'institution, mais aussi parfois contre les attentes des collègues ou des élèves eux-mêmes…

L’école des barricades
Cliquez sur la couverture pour accéder à la présentation de l'ouvrage sur le site de l'éditeur (10 €).

Louis Léger observait en 1910, dans L'école émancipée, qu' "une société a l'école qu'elle mérite". La richesse des œuvres présentées dans L'école des barricades ne peut que renforcer l'impression que l'école, elle, mériterait une meilleure société… Un petit ouvrage de valeur qui éclaire d'un jour nouveau certaines images d’Épinal trop souvent associées, par exemple, à l'Histoire de l'école de la troisième République... On perçoit aisément l'actualité de certains combats, loin d'être dépassés malgré leur âge.

Sommaire
Introduction : tous les livres sur l'école ne racontent pas la même histoire
I. Charles Fourier : éduquer pour un nouveau monde
II. La révolution de Jacotot
III. L’école-atelier de Proudhon
IV. Bakounine, l’éducation intégrale et sociale
V. Et la Commune inventa l’école du peuple
VI. Fernand Pelloutier : « Instruire pour révolter »
VII. Francisco Ferrer : une école de combat
VIII. Quand les « maîtres » rêvaient aussi de s’émanciper !
IX. Albert Thierry et la pédagogie d’action directe
X. De Paul Robin à Madeleine Vernet : un autre futur social
XI. Korczak : la pédagogie au jour le jour
XII. Helena Radlinska : aux sources de la pédagogie sociale…
XIII. Freinet, un engagement social et syndical
XIV. Espagne 36 : l’école dans la révolution
XV. Simone Weil et l’éducation ouvrière
XVI. La pédagogie institutionnelle : insurrection contre l’institution ?
XVII. De la révolution pédagogique à la révolution sociale ? L'année 68
XVIII. Les collèges et lycées autogérés, oser une autre école ?
XIX. Les Écoles populaires kanak, une révolution éducative ?
XX. Petites écoles zapatistes : la rébellion éducative
XXI. Laurent Ott : hors les murs, la pédagogie sociale
XXII. L’école des réac-publicains
XXIII. Noëlle De Smet, pédagogique, donc politique !
XXIV. Charlotte Nordmann : contre la fabrique de l’impuissance
XXV. N’Autre École : lutter, pratiquer et réfléchir
Conclusion
Bibliographie

lundi 1 septembre 2014

Bonne rentrée...

Depuis quatre jours, c'est l'effervescence dans l'école... J'ai finalement craqué pour les coûteux sous-mains d'Ikéa qui, une fois scindés en deux, offrent une surface transparente du meilleur effet pour les sous-mains mensuels...

Sous-main CE2 pour le mois de septembre 2014
Cliquez sur la miniature pour accéder au fichier pdf 2014.

Nous verrons si l'ensemble tient la route... Les miens, achetés il y a plusieurs années, ont bien résisté.

Sous-main CE2 pour le mois de septembre (permanent)
Cliquez sur la miniature pour accéder au fichier pdf perpétuel.

Par ailleurs, comme tous les trois ans pour que cela reste un cadeau, ce sera une année "Jokers"... Bonne rentrée à tous... À l'école F. García Lorca, nous croisons les doigts pour éviter une fermeture de classe, qui risque de se décider à un élève près...

dimanche 10 août 2014

Recette du carrot cake de Marjorie

Toujours dans la série des tueries gustatives, le carrot cake (et pour que j'apprécie de manger des légumes en dessert, il faut vraiment que...) ;o) Un peu plus long à préparer que les cookies, mais absolument délicieux grâce au contraste entre le gâteau et son nappage surprenant (on peu y mettre moins de beurre que dans la recette originale).


Cliquez sur la recette pour en afficher la version imprimable.

Si ça vous tente pour la classe, sachez qu'en utilisant des noisettes en poudre (pas données) et des œufs 1FR, le prix de revient d'un gâteau (une douzaine de parts, ou bien une douzaine de petits cakes) est d'un peu moins de 6,00 €).

jeudi 7 août 2014

Recette des cookies de Subway

Aïe, il faut le reconnaître, un des "temples de la malbouffe" est capable de faire d'excellents cookies... Une vraie tuerie ! Horreur : les ingrédients pour en réaliser de similaires sont déjà quasiment tous dans votre placard, la recette est simplissime et le tout prend moins de 20 minutes...



Cliquez sur les cookies pour accéder à la rubrique "Recettes" ou sur la recette pour en télécharger la version imprimable.

Le plus dur est d'arriver à les laisser refroidir avant de se jeter dessus (ils durcissent alors partiellement mais restent moelleux, comme les "vrais"). Les aficionados de Weight Watchers apprendront que dans sa version "M&M's cacahuète" (la "pire"), chaque cookie vaut 4 points. Et si ça vous tente pour la classe, sachez qu'en utilisant de l'arôme naturel de vanille liquide Vahiné et de bons ingrédients (pas des œufs 2FR ou 3FR quoi...), le prix de revient d'un cookie "M&M's" est inférieur à 0,20 €. Pour ma part, j'utilise une gousse de vanille (achetée par lot sur E-Bay puis congelée...) Petite précision pour les Bretons : quand, dans le reste de la France, on écrit "beurre", cela signifie "Beurre doux"... ;o) Mais bon, j'imagine qu'avec du beurre demi-sel, ce doit être encore meilleur, comme toujours souvent...

mardi 29 juillet 2014

Boyhood

Que dire... Il est des films rares, touchants parce qu'ils dépassent le simple récit et constituent, de par leur conception-même, une aventure humaine exceptionnelle. Impossible d'en parler sans faire de spoiler... Alors je n'en dirai rien dans le texte du billet. Je vous incite juste à aller le voir. Les phrases dithyrambiques extraites de la presse ne sont pas usurpées.

Boyhood
Cliquez si vous voulez vraiment accéder à la fiche du film sur Allociné.

Si vous n'en avez pas entendu parler, je vous conseille même de me faire confiance et de ne ni lire le synopsis, ni visionner l'extrait ci-dessous, qui en dit trop...

mercredi 23 juillet 2014

Des lauriers pour Momo de Yaël Hassan

Le dernier tome de la trilogie des "Momo" nous amène à découvrir (un petit peu) l’internat d'excellence de Sourdun. Le fil rouge est la façon dont se font et se défont les amitiés, du fait de l'éloignement.

Des lauriers pour Momo
Cliquez pour accéder à l'ouvrage sur le site de la Fnac.

Comme pour le tome précédent, le début du roman rappelle les événements précédents (et est donc plus adapté à une lecture étalée dans le temps qu'à un marathon successif). On trouvera au passage une très belle lettre de motivation...

mardi 22 juillet 2014

Momo des coquelicots de Yaël Hassan

Nous retrouvons Momo, le petit prince des Bleuets, une année plus tard. Un terrible drame touche sa famille ; en l'absence de son père, son grand frère Ahmed estime que la place de chef de famille (et de donneur de claques tous azimuts) lui revient de droit. Va-t-il parvenir à faire régner la terreur auprès de sa mère, de ses frères et de ses sœurs ? Sans compter qu'une restructuration de l'habitat risque bien de les faire expulser...

Momo des coquelicots
Cliquez pour accéder à l'ouvrage sur le site de la Fnac.

Une nouvelle fois, Yaël Hassan parvient à aborder franchement des thèmes particulièrement difficiles et délicats avec finesse et doigté : chapeau bas ! Un gag récurrent lié à la progression de Momo dans les mots du dictionnaire qu'il a décidé d'apprendre est du plus bel effet.

lundi 21 juillet 2014

Momo, petit prince des Bleuets de Yaël Hassan

Voilà qu'en furetant sur les commentaires des clients d'Amazon et de la Fnac au sujet des ouvrages des listes mises en ligne le 14 juillet, je suis tombé sur cette pépite dont, mea culpa, j'ignorais l'existence. Comment ai-je pu passer à côté jusqu'ici ? Les notes et les avis dithyrambiques sont amplement mérités...

Momo, petit prince des Bleuets
Cliquez pour accéder à l'ouvrage sur le site de la Fnac.

Momo habite dans la cité des Bleuets, mais, de bleuets, il n'y en a pas. Il prévoit de s'ennuyer cet été, et de traîner plus ou moins en tâchant d'éviter les claques de son grand frère. Mais voilà que la directrice de l'école – chose jamais vue – se pointe chez lui un papier à la main. Papier qui va l'entraîner dans une aventure littéraire et humaine qu'il serait dommage de divulguer ici.

L'ouvrage de la rentrée sera, comme il se doit (c'est-à-dire tous les trois ans pour que cela reste de l'ordre du "don"), Joker de Susie Morgenstern, application à la clé (cf. le sommaire de gauche). Se pose maintenant à moi le dilemme suivant : Momo sera-t-il le deuxième ou le troisième livre que nous lirons en septembre ? A priori, je pencherais pour le troisième, car il est sans doute bon d'avoir découvert Saint-Exupéry avant...

Deux autres aventures de Yaël Hassan permettent de prolonger notre lecture de la vie de Momo...

dimanche 20 juillet 2014

La guerre des dictionnaires

Chaque année, au moment de la sortie des dictionnaires, j'en profite pour vérifier si une petite incohérence que j'ai repérée et signalée il y a une dizaine d'années a été rectifiée. Toujours pas...

Grisou dans le Larousse
Le mot grisou dans le Larousse 2015.

grisou n.m. (mot wallon). Gaz méthane qui se dégage dans les mines de charbon et qui, mélangé avec l'air, explose au contact d'une flamme (coup de grisou).

Grisou dans le Robert
Le mot grisou dans le Robert illustré 2015.

grisou n.m. (forme wallone de [feu] grégeois) Gaz inflammable qui se dégage des mines de houille et explose au contact de l'air. - Coup de grisou : explosion de grisou. adj. grisouteux, euse

Dans l'un il apparaît qu'une flamme est nécessaire au déclenchement d'un coup de grisou, dans l'autre l'explosion peut avoir lieu spontanément. Il semble que soit Monsieur Larousse qui ait raison.

samedi 19 juillet 2014

Boîte à outils pour écrivains en herbe de Marianne Henriet

Un grand merci à Iza pour ce beau cadeau : La boîte à outils pour écrivains en herbe de Marianne Henriet.

Brèves d'Histoire
Cliquez pour accéder à l'ouvrage sur le site d'Amazon.

Ce petit opuscule de 64 pages est un recueil de moments choisis au cours desquels une prof de Français aide ses élèves collégiens à prendre un peu de pouvoir sur leur langue. Sa géniale ruse didactique pour leur faire saisir l'intérêt de construire un plan avant d'écrire, une introduction et une conclusion laisse pantois... et ne donne qu'une envie : la tester en Primaire ! Quand au reste : figures de style, techniques pour éviter le hors sujet, usage des temps de la Conjugaison... On a effectivement affaire à une boîte à outils aussi intelligente que la couverture de l'ouvrage est belle.

vendredi 18 juillet 2014

Brèves d'Histoire

Dans un certain nombre de documents d'époque, la grande Histoire rencontre de petites histoires. C'est ce que l'on ressent, par exemple, en parcourant la loi salique : on imagine aisément les situations (parfois tristement comiques) qui ont entraîné la rédaction de certains articles. Exemples :

"Quiconque aura coupé la queue d’un cheval sans le consentement du maître, et aura avoué le fait, devra payer la valeur du cheval." (LXVIII 1)

"Quiconque aura appelé un autre homme, infâme, sera condamné à payer 600 deniers, ou 15 sous d’or. S’il l’a appelé merdeux, il sera condamné à payer 120 deniers, ou 3 sous d’or. S’il l’a appelé fourbe, il sera condamné à payer 120 deniers, ou 3 sous d’or. S’il l’a appelé poltron, il sera condamné à payer 240 deniers, ou 6 sous d’or." (XXXII 1-4)

"Quiconque aura coupé la chevelure d’un jeune garçon, sans la participation de ses parents, sera condamné à payer 1.800 deniers, ou 45 sous d’or. " (XXVI 2)

Brèves d'Histoire
Cliquez pour accéder à l'ouvrage sur le site de la Fnac.

Patrice Beck et Philippe Bernardi, historiens, ont eu l'idée de collecter et de publier quelques unes des nombreuses petites histoires dont ils prennent connaissance lors de l'étude de documents, mais dont ils ne peuvent rendre compte car elles n'entrent généralement pas dans le sujet de leur recherche et ne serviraient pas leur propos. Voici donc, dans un beau petit ouvrage imprimé sur papier de qualité et vendu 5 euros (!?), près de 70 textes touchants, systématiquement accompagnés de leur référence précise. En voici un (p.81) :

"Les sauvageons
Chemnitz, 1496

Sera puni d'une amende d'un Groschen tout apprenti cordonnier qui se livre à des paris d'argent, joue aux dés, se dispute, mange et boit plus que de raison, va chercher seul et sans permission sa bière au comptoir ou invite sans autorisation une femme à danser, lance des aliments à travers l'auberge, monte sur la table, n'apporte pas sa bougie, commande un autre plat que celui autorisé par les Anciens, passe par une auberge après un enterrement, ne se rend pas à l'étuve le jour du bain fixé toutes les deux semaines."

Comme quoi, les problèmes avec les ados ne datent pas d'hier ! ;o)

jeudi 17 juillet 2014

Sous-main de septembre 2014

Un projet qui devrait s'étaler tranquillement sur plusieurs années, s'il fonctionne bien (histoire de différencier les planches selon les niveaux) : des sous-mains mensuels qui permettront de planifier collectivement les événements et activités du mois à venir. Chacun aura son A3 (sur feuille de pastel coloré), dont il pourra compléter à son rythme, lorsqu'il en aura le loisir, la partie de droite. Les mots-croisés, bilingues français/anglais, porteront chaque mois sur un thème particulier. Lorsque le mot à trouver est anglais, ses lettres sont indiquées à la suite de sa définition, dans l'ordre alphabétique. Une fois complété, le sous-main pourra être retourné... Il sera archivé dans un livret (relié grâce à des réglettes de plastique) avec les défis historiques (et autres) qui rythmeront l'année scolaire.

Sous-main CE2 pour le mois de septembre 2014
Cliquez sur la miniature pour accéder au fichier pdf.

La version ci-dessous n'est pas liée à une année particulière. Il conviendra donc d'ajouter manuellement les initiales des jours de la semaine.

Sous-main CE2 pour le mois de septembre (permanent)
Cliquez sur la miniature pour accéder au fichier pdf.

Une nouvelle section "Sous-mains mensuels" vient d'enrichir le Sommaire de gauche. Vous pouvez y retrouver la version modifiable sous Publisher (sous réserve de partir à la chasse aux polices manquantes sur le Web).

mercredi 16 juillet 2014

L'école autrement par Nathalie Vermes

15 minutes de pédagogie concentrée... et avec le sourire en plus... :o)

Merci à Lucile pour le lien. :o)

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 >