Quoi de neuf ?

mercredi 13 juin 2018

Petit commerce local (re-suite)

Après la vente de pétards pour les poumons (et ce qui reste de neurones), voici que les pétards pour les oreilles font fructifier le commerce local (et les cabinets des médecins... ou pas). Une des deux boutiques du quartier (une pharmacie et un dépôt de pain/téléphone/épicerie, je vous laisse deviner lequel) a décidé de s'asseoir une fois de plus sur l’interdiction de détention/vente aux mineurs ainsi que sur l’interdiction de leur usage sur la commune (qui, vue l'ambiance générale actuelle, peut tout à fait s'en passer) et fournit allègrement en pétards les enfants de moins de dix ans du quartier (tout en leur expliquant bien, m'a précisé un de mes élèves, qu'il faut les cacher en sortant du magasin. De quoi prendre de bonnes habitudes pour la suite). Résultat : ça claque dans tous les coins et tout ce qui peut éclater éclate. La bonne nouvelle, c'est qu'on se s'inquiètera plus inutilement en entendant des gens se tirer dessus à balles réelles près d'un établissement scolaire. On obtient ainsi de jolis résultats :

La détention, la vente et l'utilisation des "Super Bison K1" est interdite depuis un an. Même lorsque leur vente était autorisée, elle était proscrite pour les moins de 12 ans. Le marquage CE est désormais obligatoire et la vente interdite à tous les mineurs (les "K" ne sont plus homologués depuis juillet 2017).


Plus de dix centimètres : de quoi bien se faire mal si on se loupe.


Quoi, "le couteau" ? Ah, non, ça c'est rien, c'est juste un truc qui traînait mardi devant le portail et qu'une bonne âme a cru utile de ramasser et de nous remettre avant que les enfants sortent. Comme vient, en substance, de l’expliquer aux directeurs du coin une responsable "ÉducNat” : il faut arrêter de surréagir. Et puis comme l'avait expliqué juste avant aux directeurs du coin une responsable "PoliceNat" : les temps changent, faut s'y faire. Et puis y'a pas de zone de deal près des écoles.

C'est tout de même bizarre, tous ces problèmes de compréhension des directeurs du coin. Je me demande si ça ne viendrait pas d'eux, tous ces soucis...

dimanche 20 mai 2018

Petit commerce local (suite)

Pour faire suite au billet de jeudi matin, pas plus tard que l'après-midi, une collègue a dû écourter sa séance d'EPS car, devant l'école, quelques dealers cherchaient à régler leurs comptes en tentant de s'écraser en voiture et à l'aide d'une batte de baseball.


Cliquez pour accéder à l'article du Progrès (quotidien lyonnais).


Le lendemain, vendredi, c'est une course-poursuite et des coups de feu qui ont nécessité le confinement des élèves d'une école du quartier voisin.

jeudi 17 mai 2018

Petit commerce local

Une des trois zones de deal qui cernent l'école a décidé d'afficher plus clairement ses produits. C'est tout de même plus pratique pour les consommateurs.



Lorsque les voitures de certains enseignants sont dégradées des dizaines de fois en quelques jours, le Rectorat met plus de 6 mois à répondre aux demandes de protection (pour interroger le fait que ce harcèlement concerne en quoi que ce soit Éducation nationale). La Mairie, quant à elle, interdit aux enseignants de se garer à l'intérieur de l'enceinte scolaire, réservant l'espace libre non accessible aux élèves aux seuls véhicules de ses services, le reste n'étant visiblement pas son problème. Et je passe sur les "batailles" nécessaires pour obtenir le droit de ne pas se retrouver à la piscine seule enseignante avec 29 CP non nageurs dont 2 en inclusion sans AVS (alors que l'équipe enseignante a trouvé une organisation qui évite le problème)... Pour rappel : si ces mêmes enfants étaient tous attachés par une ceinture de sécurité au siège d'un car, la règlementation exigerait 3 adultes minimum en plus du chauffeur pour les "gérer" (et, là, il ne serait pas question d'apprentissages).

Juste à côté, ce sont des dizaines de familles qui ont été mises à la rue.

Bref, tout va très bien à Vaulx-en-Velin. On n'a pas du tout l'impression que la République abandonne certaines zones.

mardi 17 novembre 2015

Écriture céleste

Un petit temps de suspension, ce lundi, à 13h30, pendant que l'avion de Oui'up traçait une tour Eiffel dans le ciel, au-dessus de l'école.

samedi 14 novembre 2015

Prendre soin de l'humain

Un texte fort de Philippe Meirieu :

Nous savions que la vie était fragile, que l'humain c'était par moments et que la démocratie était menacée par les forces archaïques qui habitent encore le monde.

Nous savions que, face à la vacuité de nos modèles économiques fondés sur la consommation compulsive, notre occident peinait à offrir un autre idéal que l'assujettissement aux intégrismes.

Nous savions que tout ce qui nous tient à cœur est mortel et que l'obscurité absolue peut, un jour, faire oublier l'espoir de toute lumière...

Que cette nuit terrible où nous avons éprouvé la terreur de la pénombre, nous rappelle notre fragilité et notre finitude.

Qu'elle renforce ainsi notre détermination à prendre soin de toute vie, de toute pensée libre, de toute ébauche de solidarité, de toute joie possible.

Prendre soin de la vie et de l'humain, avec une infinie tendresse et une obstination sans faille, est, aujourd'hui, la condition de toute espérance.

Sachons qu'un seul sourire échangé, un seul geste d'apaisement, aussi minime soit-il, peut encore, contre tous les fatalismes, contribuer à nous sauver de la barbarie...

vendredi 20 mars 2015

La Grande Peur de l'an 2015

Bien tard, le ministère de l'Education fait volte-face et décide d'encourager ce que moult inspections académiques avaient explicitement interdit : l'observation de l'éclipse de ce vendredi 20 mars. Quel dommage que quelques unes des dizaines de milliers d'euros englouties récemment en publicités télévisées et papier pour nous informer que "L'école change avec vous" (chouette ! Et alors ?) n'aient pas été investies dans la production de jolies lunettes d'observation solaire estampillées "ministère de l'Éducation nationale" et offertes à tous les élèves... Bon, à la décharge des décideurs, une éclipse de soleil est un phénomène tellement brutal et imprévisible (d'aucuns l'avaient annoncée il y a plus de 200 ans...) que les délais de fabrication n’auraient sans doute pas pu être respectés... ;o) Au passage, bravo également aux oculistes, champions pour offrir des troisièmes paires de lunettes dont on ne sait que faire, mais incapables d'anticiper la demande de produit de protection oculaire à bas coût.

Un très bel article a été écrit par l'astrophysicien Hervé Dole dans Le Monde de ce vendredi. Je ne peux que vous inciter vivement à le lire : il est essentiel. Cliquez sur la photographie pour y accéder...

jeudi 12 février 2015

Avec des amis comme ça...

...les bonnes gens de Béziers pourront continuer à voter tranquille.

Big brother is protecting you

Après la nouvelle définition du mot "ami" développée par Facebook, celle de Robert Ménard fait plus penser à Harry, un ami qui vous veut du bien qu'à autre chose...

vendredi 9 janvier 2015

Je suis Charlie


Je suis Charlie

mercredi 7 janvier 2015

Je suis Charlie


Je suis Charlie

samedi 6 décembre 2014

38 élèves SDF

Dans la région lyonnaise, plusieurs familles restent sans solution de logement.

Perplexus Warp
Cliquez pour accéder au site d'On Vaulx Mieux que ça !

dimanche 30 novembre 2014

Pomme de dys...calculie

La règle de trois est en cours d'acquisition chez Vico...

Erreur de calcul chez Crousti pom

Parce que pour avoir 33,9 g de glucides par portion de 30 g, c'est que l'on doit utiliser des hyperhydrates de carbone...

Erreur de calcul chez Crousti pom

Le verso du sachet permet de comprendre partiellement l'erreur... Les élèves trouveront-ils ce qui s'est passé ? À voir l'apport énergétique, on en déduit toutefois que deux fois 50 g ne sont pas toujours égaux à 100 g...

Erreur de calcul chez Crousti pom

mercredi 29 octobre 2014

Prix Nobel d'éducation

Attribué dès le premier tour de scrutin à Joué Club pour sa superbe double page dans son catalogue de Noël 2014. Le responsable de collection a toutefois eu l'intelligence de ne pas classer tout ça dans les jeux éducatifs. Sans doute à cause des couteaux crantés et des grenades...?

Joué Club arme les enfants pour Noël 2014
Cliquez pour afficher en grand les jolies reproductions d'armes.

On observera que le Taser junior qui n'envoie que 145 Volts à la place de 50 000 n'a pas encore été importé...

jeudi 16 octobre 2014

Prix Nobel d'écologie

Nous y voilà. Comme chaque année, le petit test d'incompétence journalistique est arrivé. Sauf que cette fois, comme un compatriote est dans le coup, nombreux sont les professionnels de la profession à avoir sauté à pieds joints dedans. "Le Prix Nobel d'économie est français !" Sauf que ce prix n'existe pas. En réalité, il est "offert par la banque de Suède en l'honneur d'Alfred Nobel, et n'est pas un vrai prix, décerné par la Fondation Nobel." (Bernard Maris, Antimanuel d'économie, p.12)

Qu'importe, la nuance est trop complexe... Néanmoins, on peut garder en mémoire la petite blague : "Si Dieu a créé les économistes, c'est pour que les météorologues aient l'air plus crédible."

J'ai, pour ma part, le plaisir de vous annoncer que le Crédit agricole vient de décerner le Prix Nobel d'écologie à la Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, pour son excellente proposition de rendre les autoroutes gratuites. Et d'ainsi augmenter le trafic routier. La ministre de l'écologie. ﴾͡๏̯͡๏﴿ Les Américains du Nord ont trois lettres pour indiquer leur incrédulité : WTF !

mercredi 8 octobre 2014

Phobie administrative

Quelqu'un envisagerait donc de tenir compte des avis de 330 000 enseignants du Premier degré... Et dire que d'aucuns se plaignent lorsqu'il faut réaliser une note de synthèse à partir de 6 documents...

Consultation 2014

lundi 26 mai 2014

On a retrouvé l'ingénieur SNCF...

... oui, vous savez, celui qui a dit "c'est bon, ça passe", pour les nouveaux TER.


Avec sa belle camionnette rouillée, il s'est garé depuis 4 jours juste devant notre école...


Et je peux confirmer : avec les élèves, ça passe juste juste, en se faufilant entre sa poubelle à roues et le lampadaire...


Mais les personnes qui ont une poussette doivent contourner les voitures en marchant sur la chaussée. L'ingénieur SNCF n'a sans doute pas remarqué la gigantesque place située 10 mètres plus loin où il aurait pu se garer sans gêner quiconque.

1 2 >