Quoi de neuf ?

jeudi 21 mai 2009

Âmes sensibles, s'abstenir!

Un petit billet sans intérêt pédagogique, si ce n'est celui de contribuer à lutter contre une idée reçue (y compris chez les élèves) : "Nous ne mangeons pas d'insectes"...

En réalité, de nombreux produits alimentaires consommés régulièrement (boucherie, charcuterie, boudoirs roses, M&M's, certains bonbons et chewing-gums, etc.) contiennent un colorant rouge carmin, le E120, obtenu en pressant délicatement ;o) un ravissant petit insecte : la cochenille. Rien de mauvais en soi... Juste qu'il est intéressant de le savoir...


Petite information complémentaire : le E124, également cramoisi, est appelé "rouge cochenille", alors qu'il s'agit d'un produit de synthèse...



Si l'idée de manger des insectes vous répugne, évitez de penser aux vers de farine qui ne manquent pas de se développer en amont de la fabrication du pain... ;o)

Bon appétit !

jeudi 14 mai 2009

Une bonne nouvelle...

Nous venons d'apprendre que l'Inspectrice d'Académie du Rhône vient de revenir sur la décision de son prédécesseur et ne supprimera pas le poste REP de l'école F. García Lorca à la rentrée prochaine. Les petits livres écrits par nos élèves, ainsi que par ceux de plus de cinquante autres écoles continueront donc à être diffusés sereinement... :o) Merci à tous ceux et celles qui nous ont apporté leur soutien.

mercredi 13 mai 2009

“Éducation nationale” par Grand Corps Malade

Un slam qui ne peut pas laisser insensible... Le clip a été tourné par Mehdi Idir dans une école de la Seine-Saint-Denis. Le morceau en question n'est pas présent sur les albums de Grand Corps Malade, mais, joué lors des concerts, il a soulevé tellement de remarques enthousiastes de la part du public que l'auteur a décidé de le diffuser en ligne...


Visiter le site officiel de Grand Corps Malade

samedi 9 mai 2009

Un très bon jeu de lettres

Que vous soyez pro- ou allergique au Scrabble, voici un objet qui mérite le détour... Souvenez-vous de "Dixit", dont je vous avais parlé en bien il y a quelques mois, et qui a remporté quelques semaines plus tard l'As d'or au grand Festival des jeux de société de Cannes... Testé aussi bien en classe, qu'à la maison ou avec des amis, je n'ai pas le souvenir d'avoir enchaîné autant de parties de suite (parfois plus de 30 ! Mais elles durent moins de 5 minutes chacune) d'un jeu qui fait systématiquement l'unanimité chez les joueurs. Il a rencontré un succès inattendu, par exemple, sur un temps d'étude, chez certains élèves qui ont préféré abandonner l'ordinateur sur lequel ils allaient jouer pour refaire une partie... C'est dire !


Dans le principe, il s'agit de réaliser une grille de mots croisés personnelle, plus vite que les concurrents (de 2 à 6 joueurs). On part de 6 lettres, et, dès qu'elles sont casées, on dit "Mixmo". Chacun pioche alors 2 nouvelles lettres et tente de les ajouter à sa grille. Un équilibre se crée automatiquement entre le joueur "de tête" qui a tendance a créer de tout petits mots qui le bloqueront plus tard (en n'ajoutant que deux lettres à chaque fois) et les autres, à la traîne, qui bénéficient d'un plus grand choix de lettres pour constituer leur grille. Bien entendu, chacun peut modifier sa grille à souhait au cours du jeu. Deux tuiles "joker" remplacent la lettre de son choix (précisons qu'en cas de croisement elles doivent remplacer la même lettre...), ainsi qu'un jeton "Bandit", sorte de joker-malus, qui ne peut remplacer que K, W, X, Y ou Z (aaaargh !) mais permet d'imposer à tous l'insertion dans leurs grilles d'un mot relié au thème de son choix (les animaux, les vêtements, les couleurs, la galvanoplastie...) ;o)



Petites variantes personnelles qui rassurent les plus angoissés par l'orthographe : le recours libre au dictionnaire (en ce qui me concerne, j'ai une "calculette" de l'officiel de Scrabble qui va très bien), ainsi qu'une petite carte des mots de deux lettres autorisés au Scrabble (NB: officiellement, c'est Le Robert qui est partenaire de Mixmo) et des mots à faire avec les lettres "toutes pourrites" (sic).


Cliquez sur l'image ci-dessus pour récupérer le fichier imprimable
(à caser au passage dans la boîte de Scrabble qui prend la poussière...)


Une autre variante concerne le score, à utiliser pour jouer avec les enfants peu sûrs d'eux, car elle leur laisse une chance de vaincre l'adulte : ils sont autorisés à réaliser plusieurs grilles de mots croisés, mais ne marquent des points (1) que pour les croisements. Chaque mot seul enlève un point, et chaque lettre seule enlève un point aussi... Du coup, on aborde aussi les entiers relatifs... ;o)

Bref... Mixmo vaut le détour. Même s'il ne paie pas de mine, c'est un excellent jeu. Le premier d'un tout nouvel éditeur qui a, de plus une démarche sociale et environnementale à encourager... Difficile pour l'instant à trouver en boutique, on peut le commander en ligne chez l'éditeur ou, mieux, harceler son vendeur de jeux préféré (si l'on en a un) pour qu'il le mette en rayon... Compter un peu moins de 25 euros...

Critique du jeu sur Tric-Trac
Critique du jeu sur JeuxSoc (par moi...)

jeudi 30 avril 2009

Repas coopératifs

Une petite organisation bien pratique et sympathique : les repas coopératifs. Dans le principe : plusieurs collègues se mettent d'accord pour préparer et apporter à tour de rôle le repas... Du coup, on mange bien mieux qu'à la cantine, sans avoir, pour l'éviter, à préparer chaque jour son “Tupperware"... Deux ou trois repas par mois (quand on est 5 ou 6) assurent de manger avec plaisir tous les jours... Celui qui doit apporter le repas suivant est chargé de la vaisselle, ce qui assure qu'il n'oubliera pas de le faire. Et puis, de temps en temps, on se permet une petite fantaisie, tel ce repas noir de la semaine dernière (photos : Nicolas V.)


Entrée : Pain aux céréales et à l'encre de seiche, morceaux de seiche à l'encre, chips de pomme de terre Vitelotte, salade de choux rouge râpé, pruneaux d'Agen, olives noires confites, oeufs de lumpe.


Plat de résistance : spaghettis à l'encre de seiche, encornet et terrine de saumon au fromage et à l'encre.


Dessert : Danette chocolat extra-noir, Dupplo chocolat noir, Biscuits noirs Oreo, mûres, myrtilles, raisin noir, bonbons (réglisse).

Bien entendu, en boisson : du Coca Zero... Et un petit café Nespresso Ristretto (capsule noire) pour finir...

dimanche 26 avril 2009

Une petite dédicace

Le Salon de la littérature de jeunesse de Villeurbanne a été un moyen de rencontrer et de remercier quelques auteurs : Fred Bernard, Pascal Roca, Jean Claverie...

J'en ai profité pour remettre à Susie Morgenstern un paquet de jokers et en recevoir un dont je ne suis pas certain qu'il sera du goût de tous mes élèves... ;o)



dimanche 29 mars 2009

France Inter et France Info parlent de la mort programmée des Éditions Célestines

Un reportage de Nicole Guillard, diffusé sur les ondes mardi 17 mars 2009. Depuis, la suppression du poste REP sur l'école García Lorca a été confirmée par l'Inspection Académique du Rhône (qui a, par ailleurs, renoncé à supprimer 8 des 14 postes REP qu'elle envisageait de faire disparaître en septembre 2009).


Cliquez pour écouter le reportage.


samedi 28 mars 2009

Qui veut noyer son chien, après l'avoir accusé de la rage, lui met la tête sous l'eau...

Plus de poste REP, et une enseignante de CE1 absente pour dix jours (10 !) qui n'est pas remplacée. Une technique d'amélioration des performances du Service Public d'Education qu'il faudrait peut-être expliquer aux "fonctionnaires de base" et aux parents d'élèves, qui ont du mal à comprendre...


lundi 16 mars 2009

REP : Repose En Paix ?


jeudi 12 mars 2009

Faire des photos en relief en classe

Les photos 3D (vous savez, celles qui nécessitent des lunettes à verres rouge et bleu qui donnent mal à la tête), c'est assez simple à faire. Particulièrement ces temps-ci, grâce à l'offre de Chocapic (ben oui, pour une fois, de la pub sur ce site ;o) ) qui fournit les lunettes en question.

Pour le reste, vous n'aurez besoin que d'un appareil photo numérique, d'un petit logiciel gratuit et de sujets capables de rester immobiles 3 secondes. Pensez à créer des plans différents (les mains tendues sont du plus bel effet).


Cliquez sur l'image pour accéder
au logiciel de montage.


Il suffit de prendre deux photographies, en décalant latéralement l'appareil de 5 ou 6 centimètres entre les deux prises, et en conservant si on peut/veut le même cadrage (et encore, ce n'est pas indispensable). On charge les deux images dans ce logiciel génial (qui ne nécessite même pas d'installation !), on lui demande de créer un rendu. Il n'y a plus ensuite qu'à faire coïncider du mieux possible les arrière-plans à l'aide des boutons fléchés, puis d'exporter le tout en jpg de bonne qualité...

En cas de tirage photo par un labo professionnel, penser à décocher les cases d'amélioration automatique des clichés...

C'est quand même pas tous les jours qu'on trouve une justification pédagogique au fait de se gaver de Chocapic ! ;o)

lundi 2 mars 2009

Minusman

Un petit document, qui ne concerne que les personnes ayant utilisé les cartes "Joker" (cf. colonne de gauche) et qui possèdent l'ouvrage "Minusman" de Nathalie Brisac (numéro de mars 2009 de l'abonnement de l'École des Loisirs Animax), lesquelles sauront comment l'utiliser...


Cliquez sur l'image pour accéder
à la fiche imprimable de Jokers permanents.



Pour ma part, je pense les imprimer sur un bristol de couleur différente... L'important étant, bien entendu, l'échange qui suit la lecture collective de l'ouvrage...

jeudi 19 février 2009

Signaux faibles...

Il y a quelques semaines, le ministère de l'Education nationale a fait savoir, dans un appel d'offres public, qu'il était prêt à payer plusieurs dizaines de milliers d'euros pour être informé, entre autres choses, de ce que pensent ses agents. Il s'agissait de repérer et d'analyser les "signaux faibles", ces éléments de perception de l'environnement, opportunités ou menaces, qui doivent faire l'objet d'une écoute anticipative, appelée veille, dans le but de participer à l'élaboration de choix prospectifs en vue d'établir une stratégie, et de réduire l'incertitude (Wikipedia).

En quoi la stratégie de réponse institutionnelle peut-elle consister ? Ci-dessous, les deux versions successives d'un même appel de candidatures en sont peut-être une illustration.


Cliquez sur l'image pour accéder
à l'appel tel qu'il était rédigé le 5 février 2009.



Cliquez sur l'image pour accéder
à l'appel rectifié du 19 février 2009.


Quelqu'un se serait-il aperçu que le devoir de réserve (dont on aurait bien du mal à trouver les textes officiels sur lesquels il repose quand il est imposé aux fonctionnaires situés en bas de la chaîne alimentaire...) semblait quelque peu mis à mal, voire frisait la diffamation, dans la première version ?

La version actuelle des appels d'offres de l'Inspection Académique de l'Isère se trouve ici.

dimanche 11 janvier 2009

Emission pédagogique sur France 5

En septembre, une équipe de tournage est venue réaliser dans notre école un reportage à destination de l'émission Les Maternelles. Ce documentaire, d'une douzaine de minutes, sera diffusé jeudi 15 janvier 2009 de 9h47 à 10h00 sur France 5. Il est également visualisable en ligne sur le site de la chaîne, gratuitement jusqu'au 22 janvier 2009.


Cliquez sur l'image pour voir le reportage (nécessite Real Player).


Si vous rencontrez des difficultés pour le voir en ligne, vous pouvez passer par la page de la PMEV qui le retirera à l'issue de la période de gratuité sur le site de France 5. Au passage, profitez-en pour visionner l'excellent documentaire sur l'école Freinet de Mons-en-Baroeul et les six autres reportages qui composent cette série.

dimanche 14 décembre 2008

Dixit, un jeu de société poétique !

Le hasard fait que l'on tombe parfois sur de petites perles... Dixit en est une. Sitôt la première partie achevée (merci à François Haffner d'avoir permis cette découverte), je me suis précipité dans un magasin de jeux pour m'en procurer un (27 euros environ)...


Cliquez sur l'image pour accéder au site de l'éditeur.


Le jeu, élaboré par Jean-Louis Roubira, un pédopsychiatre, est servi par 84 illustrations sublimes (gouaches de Marie Cardouat) et s'adresse aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Il consiste à distribuer 6 cartes à chaque joueur. Celui dont c'est le tour de jeu choisit secrètement celle qui l'inspire le plus et énonce une phrase qui permettra aux autres de la retrouver par la suite. Chaque joueur cherche alors dans son jeu la carte qui lui semble le mieux correspondre à la phrase donnée et la remet au premier joueur. Les cartes sont mélangées, exposées à la vue de tous, et c'est à chacun de voter pour celle qu'il pense être la carte initiale. Un système de comptage des points extrêmement bien pensé équilibre le tout et évite, justement, que l'on tombe dans la facilité en décrivant "bêtement" la carte de départ (en effet, si tous les joueurs trouvent la carte initiale, son possesseur ne remporte aucun point). On dérive donc rapidement vers la métaphore et la poésie... Et l'imagination s'emballe, exactement comme dans les "Mystères de Harris Burdick" de Chris Van Allsburg.

Une présentation animée du jeu vous permet de faire un essai (en moins d'une minute, vous aurez tout compris de la règle...) Vous pouvez également jeter un coup d'oeil à ce qu'en disent les joueurs de Tric-Trac...

Ce superbe cadeau de Noël se trouve facilement sur le Net (Philibert, par exemple) ou dans les boutiques de jeux (dans celle qui est près de chez moi, il a connu un démarrage fulgurant inhabituel pour un premier jeu d'un nouvel éditeur). On se doute bien, par ailleurs, que les instits inventeront une utilisation dérivée des 84 superbes illustrations, toutes visualisables en bas de cette page... ;o)

samedi 6 décembre 2008

Les Cavaliers des Lumières

Brigitte Aubert et Gisèle Cavali sont les auteures du "Mensonge de mon père", un texte de grande qualité, initialement publié dans la collection "Je Bouquine" et qu'elles ont offert aux classes de cycle 3 en en autorisant la reproduction et la distribution aux élèves.

Elles co-écrivent actuellement une série de 5 ouvrages (une pentalogie ?), dont les deux premiers sont déjà parus : Les Cavaliers des Lumières.



La couverture du Tome 1 : “Le règne de la Barbarie”,
sans rapport direct, malgré son titre, avec les décision ministérielles actuelles. ;o)


À mi-chemin entre la saga Harry Potter et les ouvrages de Robin Hobb, ce roman de Fantasy, destiné aux ados, raconte la plongée dans un univers parallèle de Théodora, jeune lycéenne complètement accro, au grand dam de son père, à un jeu vidéo bien spécial. Elle va progressivement se rendre compte que les personnages du jeu en question envahissent sa vie quotidienne ; hallucinations ou bien danger réel ? Sa vie va s'en trouver retournée et, il lui faudra enquêter et se battre pour tenter de retrouver l'équilibre.

À l'heure actuelle, on ignore encore si elle y parviendra, car la série est en cours d'écriture. Un
site Web assure un lien entre lecteurs et auteures, ainsi que diverses vidéos, bien curieuses...



Les Cavaliers des Lumières 1 - Le règne de la Barbarie, Plon jeunesse, 312 p., mai 2008, 13,00 €. Fnac Amazon Alapage Decitre
Les Cavaliers des Lumières 2 - La voie des Chimères, Plon jeunesse, 324 p., octobre 2008, 13,90 €. Fnac Amazon Alapage Decitre

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 >