Quoi de neuf ?

samedi 2 avril 2011

Journal de Bord n°25 piscicole


Un 25e opus, qui rend compte du poisson d'avril (trouvé sur l'excellent site de Charivari) qui a consisté à faire croire aux élèves que, suite à une panne dans l'usine Bic et à des plaintes de parents relatives à de trop nombreuses pertes de matériel, le président de la République imposait désormais aux élèves et enseignants de porter leurs crayons sur l'oreille à chaque fois qu'ils ne s'en serviraient pas. Et ceci y compris lors des récréations. Les élèves n'ont pas marché : ils ont couru ! Nous avons attendu la fin de la récréation pour dévoiler le pot aux roses... :o)


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°25 du Journal de bord 2010/11.
Attention : le document "pèse" 2 Mo...

vendredi 1 avril 2011

063 Où Hermès découvre l'existence des Moires... et où l'on découvre un (très) bon jeu coopératif

Les Moires, ces divinités qui tissent le fil symbolisant la vie de chaque homme, le mesurent puis le coupent... Voilà un épisode particulièrement porteur de sens, ce qui explique que l'on retrouve des divinités équivalentes dans de nombreuses mythologies.


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°63 (modifiable ici).

Voilà d'ailleurs qui me fournit l'occasion de parler d'un jeu de société qui vient de sortir : Yggdrasil. Ne vous fiez pas à la boîte : si je n'y avais pas déjà joué, je ne l'aurais même pas soulevée en boutique tant l'illustration est éloignée de mes goûts... J'aurais eu tort... D'ailleurs, l'arbre qui sert de plateau de jeu est nettement plus agréable à l’œil.


Cliquez sur la boîte pour accéder au site des auteurs.

Il s'agit, la chose est rare, d'un jeu coopératif (c'est-à-dire que tous les joueurs forment une seule et même équipe et gagneront ou perdront ensemble contre le mécanisme du jeu, comme à L'Île interdite). On peut y jouer seul (mais alors, en toute logique, ce n'est plus un jeu de société... enfin, j'imagine...) mais également jusqu'à 6, pour une partie qui varie entre 45 et 90 minutes.

Le système est simple et bien organisé (en deux ou trois tours de jeu, on maîtrise la quasi-totalité des règles). Les joueurs incarnent des dieux nordiques qui doivent lutter, au sein de l'arbre-monde Yggdrasil (au pied duquel s'activent les Nornes, les Moires du Nord), contre de bien vilaines créatures. Chaque dieu possède un pouvoir particulier et bénéficie lors de son tour de jeu de 3 actions, à choisir parmi les 9 disponibles. À charge pour lui d'aider ses compères à repousser les créatures qui ne cessent d'avancer et d'entraîner des catastrophes (fichu Fenrir !) Hasard, négociation, prise de risques, coups de chance... que de bons ingrédients ! Soulignons également la possibilité d'ajuster précisément la difficulté du jeu, en choisissant d'inclure ou non des cartes spéciales fournies qui rendent la lutte plus difficile.

L'ensemble est bon... et même très bon (un indice : quand les membres de mon club ludique de Pierre-Bénite sortent le même jeu 4 semaines d'affilée, voire se retrouvent en semaine pour y rejouer, c'est qu'il mérite le détour...) On le trouve en boutique à un peu moins de 34 euros. Il les vaut. En particulier si vous avez apprécié l'excellente et indispensable Île interdite et souhaitez un jeu un peu plus complexe.

Une critique du jeu
Un site où l'acheter avec sa carte "goodie" spéciale (s'il en reste... sinon on peut l'imprimer ou aller pleurer auprès des auteurs)
Une partie expliquée au Festival du jeu de Cannes (avec les auteurs Cédric Lefebvre et Fabrice Rabellino)
La règle du jeu (7 Mo... Soyez patient(e) !) Elle peut paraître compliquée ou très axée "joueur de jeux violents en ligne à cheveux longs et tee-shirts noirs" mais en fait pas du tout... Le jeu est tendu mais il n'y a pas de sang et les monstres sont symbolisés par de belles illustrations sur des jetons de carton.

jeudi 31 mars 2011

062 Où l'on voit que le manque de confiance peut coûter cher

Où s'achève, dans la douleur, la romance d'un Orphée trop impatient de revoir son aimée. L'auteur nous fait grâce de la fin d'Orphée, plutôt gore...


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°62 (modifiable ici).

PS : à propos d'attendre avant de regarder... Lundi, tous les gerbillons avaient les yeux ouverts, sauf un qui a attendu mardi. Il leur faut donc de 19 à 20 jours de maturation pour parvenir à cela...

mercredi 30 mars 2011

Une petite expérience

Un peu de lait entier, quelques gouttes de colorant alimentaire et de liquide vaisselle... Voilà de quoi donner une nouvelle jeunesse aux expérimentations eau/poivre sur la tension superficielle d'un liquide... Selon la quantité et l'emplacement des dépôts colorés ou de détergent, on obtient des effets variés...


Le plein écran ne fonctionne pas, mais vous pouvez récupérer cette vidéo en HD par un clic droit ici (18 Mo)..

mardi 29 mars 2011

061 Où la mort sépare des amoureux

Nous retrouvons dans ce mythe éponyme l'histoire relatée dans l'album "Orphée et la morsure du serpent" d'Yvan Pommaux, lu en début d'année.


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°61 (modifiable ici).

lundi 28 mars 2011

060 Où une fille et une mère se retrouvent enfin

Déméter, grâce à Hermès, parvient à retrouver sa fille Perséphone. Cette dernière ayant mangé un fruit issu des Enfers est tenue d'y retourner, mais, en accord avec Zeus, il est convenu que son retour ne durera que trois mois, chaque année. Durant cette période, sa mère, en signe de deuil, se refusera à laisser pousser quoi que ce soit sur Terre. D'où l'hiver.


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°60 (modifiable ici).

Il est est question dans cet épisode du temple d'Éleusis, ce qui me procure une bonne occasion de signaler l'excellent roman de José Carlos Somoza, La caverne des idées, qui aborde le culte des mystères d'Éleusis d’une manière totalement inédite. Outre la création géniale de l'eidesis, l'auteur de l'incroyable Théorie des cordes (ne passez pas à côté de cette œuvre policière/SF sans égale) nous fait suivre une enquête dans la Grèce antique qu'envahissent progressivement les notes du traducteur, lequel tente de survivre à son propre travail. Génial ! De loin les meilleurs bouquins lus depuis plusieurs mois...


Cliquez sur la couverture pour accéder à la page de l'ouvrage sur Amazon.fr.

dimanche 27 mars 2011

Un temps à ne pas mettre un gerbillon dehors

Voici quelques petites photos de quelques uns des animaux de la classe (il y a 8 gerbilles en tout, et je ne compte pas les poissons réfugiés des aquariums d'autres classes en réfection). Les gerbillons galopent partout, mais ont encore les yeux fermés.


















samedi 26 mars 2011

Journal de Bord n°24

Bon vote, si vous êtes concerné(e)s... et gare aux couleurs Pantone toutes moches... ;o) (cf. le billet de mardi dernier)


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°24 du Journal de bord 2010/11.
Attention : le document "pèse" 2 Mo...

vendredi 25 mars 2011

059 Où Hermès est chargé d'une mission délicate

Vous ne regarderez plus jamais une grenade de la même façon...


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°59 (modifiable ici).

jeudi 24 mars 2011

058 Où Déméter sème la tristesse

Déméter, à la recherche de sa fille Perséphone par monts et par vaux, est accueillie dans les cuisines d'un roi... et va causer deux belles catastrophes dont les fils du souverain feront les frais.


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°58 (modifiable ici).

mercredi 23 mars 2011

057 Où l'on voit le désespoir d'une mère, et la patience des parents gerbilles

Déméter, désespérée, cherche partout sa fille et néglige ses devoirs.


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°57 (modifiable ici).
* * *

Quant à nos petites gerbilles, qui ont pris des couleurs, elles n'ont pas encore ouvert les yeux mais commencent d'ores et déjà à donner du fil à retordre à leurs géniteurs, lesquels passent une partie de leur temps à les ramener au nid (ce qui prouve leur très bonne maîtrise de la fermeture de leurs mâchoires). Très écologique, la gerbille pourrait remplacer l'ensemble des destructeurs de papiers des services secrets d'un pays... Les nôtres nous débarrassent en quelques heures de nos petits emballages en carton, sous l'oeil étonné de Noisette, le lapin extra-nain idéalement apprivoisé.







Cliquez sur une photographie pour l'agrandir.

mardi 22 mars 2011

Daltonisme journalistique et disparition d'une jeune fille

Quand la presse écrite recycle paresseusement un slogan électoral offert sur un plateau pour éviter d'avoir à trouver un autre bon mot, un petit rappel chromatique n'est pas forcément inutile...



* * *

Perséphone, couvée par sa mère Déméter, disparaît subitement dans un champ de fleurs...


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°56 (modifiable ici).

lundi 21 mars 2011

055 Dans lequel Zeus accroche des étoiles au ciel

La Petite Ourse et la Grande Ourse trouvent elles aussi leur source dans la mythologie grecque. Une histoire qui perdurera donc quelques milliards d'années dans les étoiles...


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°55 (modifiable ici).

dimanche 20 mars 2011

Journal de Bord n°23

Bon vote, si vous êtes concerné(e)s...


Cliquez sur l'illustration pour accéder à la page n°23 du Journal de bord 2010/11.
Attention : le document "pèse" 2 Mo...

samedi 19 mars 2011

Évaluations du Plan de Travail G (mars 2011)

Les septièmes évaluations, reprenant les compétences du PdTG. Elles sont modifiables à partir de la page “Évaluations” de la liste de gauche.


Cliquez sur l'image pour accéder à l'article et au document.


La septième feuille du fichier est une fiche de lecture de base à remplir en vue d'une présentation à la classe sous la forme de résumé, lecture d'extrait et questionnement.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 >