Quoi de neuf ?

mardi 4 juillet 2017

Le sujet du Brevet polynésien qui casse le moral...

Alors que Pondichéry a donné dans le "Simone de Beauvoir", la Polynésie a abordé la "femme gelée", avec une publicité qui colle parfaitement au texte.


Cliquez sur l'illustration pour accéder au document

lundi 3 juillet 2017

Et l'épreuve de Français du Brevet et des Collèges 2017 (France métropolitaine - série générale) est...

...un texte de Jean Giono sur la vie citadine, plutôt en décalage avec le thème du droit des femmes traité à Washington, en Polynésie ou encore à Pondichéry cette année.


Cliquez sur l'illustration pour accéder au document

mardi 27 juin 2017

¡ Qué calor (2) !

Le brumisateur a fait des petits (parthénogénèse ?)... Les récrés deviennent vivables.


dimanche 4 juin 2017

Retour de séjour d'escalade


Et voilà, notre séjour de camping et d'escalade à Orpierre (05) s'est passé cette semaine. Les familles ont pu le suivre en direct sur le fil Twitter de l'école. Une belle expérience que la mairie de Vaulx-en-Velin reconduit pour une dizaine de classes en mai et juin depuis plus de trente ans.


Orpierre est un petit village des Hautes-Alpes de 330 habitants. Les efforts déployés par la municipalité pour développer la commune sont visibles : entretien des voies d'escalade, rénovation des rues, ouverture de petits commerces et d'entreprises, office du tourisme... De quoi toucher du doigt la réalité de la lutte contre l'exode rural.


Le passage par la fontaine du village permet de rappeler qu'en France, la règle concernant les points d'eau aménagés est "S'il n'est pas écrit que l'eau n'est pas potable, c'est qu'elle l'est."


De nombreuses falaises aménagées font du village l'un des plus beau sites d'escalade d'Europe.


Lors de notre passage, certains sites étaient fermés "par roulement" pour vérifier le bon état et l'absence de risques dans les différentes voies.


Outre les tentes et un espace cuisine (réfrigérateurs, four, congélateur...), nos classes bénéficiaient d'un grand marabout monté par les équipes municipales de Vaulx-en-Velin pour accueillir nos repas.


Les temps ont changé, mais la façade de l'école porte une trace de l'Histoire.


Nous avons retrouvé les chevaux tant appréciés l'an dernier. Cette fois, nous n'avons pas omis d'apporter des trognons de pommes (avec l'accord du sympathique propriétaire).


Léon, un vieux chien bien patient de 17 ans, nous a tenu compagnie tout au long du séjour.


Petite vue de la vallée...


Au camping, nous avons sorti slack, jeux de pétanque et de palets, diabolos, Mölkky, etc.


"L'idiot du village" déjà repéré l'an dernier est toujours là. Heureusement, en toute logique, il est toujours barricadé chez lui et nous n'avons rencontré que de très sympathiques Orpierrois·es et touristes.


Une espèce peu présente à Vaulx-en-Velin...


Plusieurs rues ont été rénovées ; elles sont désormais assorties de sublimes plaques métalliques à rendre jaloux tous les maires de France.


Petite pause après que la classe a grimpé en 11min24s le chemin du Gros Doigt (record de 4min52s pour l'élève le plus rapide, vraisemblablement futur traileur). Départ sur le plat et arrivée au chemin de crête. Grande fierté générale en découvrant ensuite dans le village le panneau qui indique "30 minutes" pour un itinéraire à peine plus long. :o)


Nous avons eu la chance de bénéficier d'un temps couvert lors de notre passage à la plancha (Belleric), un site invivable au soleil.


Le Quiquillon ; hors de notre zone de développement prochain...


Une exuvie d'un insecte dont j'ignore le nom... À vous de voir si vous parvenez à passer à travers le captcha des commentaires pour le donner...


Un panneau qui fait peur quand on pense que lesdits tireurs visaient vraisemblablement un animal... Vivent les réserves !


Petit panneau permettant de mieux comprendre le paysage.


La veillée de fin de séjour a amené les deux classes participantes à s'affronter dans des joutes de danse, de chant et de reconnaissance d'extraits musicaux pour se solder par un beau match nul.


Un gros fossile mal placé (sur une zone de passage), ce qui risque d'entraîner sa dégradation rapide, snif...


Le dernier jour, les volontaires ont "pendulé"... Nous offrant au passage de bien belles photos. Sur les 1600 prises, une fois un premier tri effectué, c'est parmi 804 clichés que les élèves pourront choisir leurs retirages. En attendant le DVD qui sera réalisé à partir des 16 Go de rushes-vidéo...

mercredi 3 mai 2017

L'anglais par les tee-shirts

Une fois n'est pas coutume : voici un petit article mais un gros fichier (110 Mo). D'une part parce que maintenant que j'ai la fibre optique, je peux le faire ;op. D'autre part parce que 40 photos A4 alourdissent forcément un pdf... Voici donc le récit d'une petite activité qui a involontairement modifié la façon dont les élèves s'habillent... Si le fichier est trop long à charger directement, le mieux sera sans doute de l'enregistrer d'un clic droit sur l'image ci-dessous avant de chercher à l'ouvrir.


Cliquez sur la miniature pour accéder au document complet.

lundi 13 mars 2017

Un défi d'actualité : l'année 2016

Après le défi 2013, le défi 2014 et le défi 2015, voici l'année 2016 en un recto-verso... Aïe, aïe, aïe, ce n'était pas la joie. On trouve cependant quelques petites sondes spatiales, victoires sportives, etc.

L'organisation générale reste très libre : des binômes, si possible d'âges différents, se constituent et travaillent pendant une heure environ sur le recto avant de passer au verso (ou bien d'attendre un temps de travail personnel pour le faire). Pensez à baisser le son de votre ordinateur à tout hasard, avant de lancer les fichiers audio ci-dessous... ;o)

Calendrier général (recto) :


Article sur le jeu de go (nous l'avons complété par un visionnage d'un extrait de la série animée évoquée) :



Cliquez sur une des pages pour accéder au document complet au format A3.


Pas toujours simple d'imprimer en A3... Notez qu'il y a cependant de grandes chances pour que le photocopieur de votre établissement le permette, si vous le branchez sur un ordinateur en USB ou avec un câble réseau RJ45... Il est également possible, en jouant avec les propriétés de l'impression, d'imprimer en A4, en bonne qualité, et d’agrandir le tout lors de la photocopie. Voici, comme d'habitude, les fichier audio mp3 n°1 et fichier audio mp3 n°2 (Jeu de go) du texte à télécharger d'un clic droit (particulièrement destinés aux "petits lecteurs")...

Dans les questions "classiques", vous aurez vraisemblablement droit au "Dans les mots croisés, il n'y a pas de mois indiqué pour "les FARC"..." C'est exact, car ils sont cités à plusieurs reprises.


Et vous pleurerez peut-être intérieurement si l'un de vos élèves vous demande pourquoi aucun mois n'est indiqué au sujet des Jeux Olympiques d'été... ;o)


Allez, plus que 4 ans et les élèves pourront commencer à bosser sur le défi de leur année de naissance ! :o)


lundi 6 mars 2017

Nouvelle séance de rattrapage

Mardi 7 mars à 20h30 à Villeurbanne, au cinéma Le Zola, aura lieu une projection du documentaire de Mathilde Syre. À son issue, nous pourrons échanger et débattre avec Nicolas Vallot, l'un des enseignants filmés... La billetterie ouvre 20 minutes avant.


Cliquez sur l'affiche pour accéder à la présentation du film sur le site du cinéma.
Le site du film

lundi 6 février 2017

Colloque sur les difficultés scolaires

Ça y est, les inscriptions sont ouvertes pour le prochain colloque ICEM 34-PIDAPI. Les 22 et 23 avril prochains nous aurons le plaisir d'assister à une conférence de Jean-Claude Aparisi, de nous faire présenter les classes de Camille André-Martinez (maternelle), Véronique Druot (CM2) et Marc Bellot (Ulis collège) ainsi que de participer à des ateliers basés sur ces différentes interventions. Sylvain Connac organisera un Q-sort sur l'hétérogénéité (de quoi donner des sueurs froides à ceux qui ont survécu au Q-sort de l'an dernier ;o) ). Le tout, bien entendu, dans le très agréable centre Batipaume... Les temps informels seront également de la partie... On s'en régale d'avance (et pas seulement parce que la restauration collective y est plutôt haut de gamme)...


Cliquez sur l'illustration pour accéder
à la page de présentation et d'inscription.

vendredi 3 février 2017

Séance(s) de rattrapage

Le documentaire de Mathilde Syre poursuit sa belle vie dans des dizaines et des dizaines de salles en France, souvent accompagné d'un débat. Bonnes nouvelles pour les rhônalpauvergnats ou les auvergnalpins qui n'auraient pu assister à la projection lyonnaise à guichets fermés de novembre dernier : deux nouvelles séances sont programmées. La première aura lieu ce vendredi soir à 20h30 au Toboggan de Décines-Charpieu, en présence de Mathilde Syre, de Nicolas Vallot et de quelques uns de nos élèves. La prochaine se passera au cinéma Le Zola de Villeurbanne, le mardi 7 mars à 20h30, en présence de Nicolas Vallot. Le site du film (j'adore l'usage du compas...)
La page de l'événement sur le site du Comœdia

La page du film sur le site de l'Arlequin

mercredi 2 novembre 2016

Jeu de piste dans l'école

Voici un autre article que je m'étais promis d'écrire depuis longtemps... Il porte sur un jeu de piste installé dans les couloirs de l'école.


Cliquez sur une des miniatures pour accéder à l'article

Le jeu est fixe, mais le contenu des petites affiches est prévu pour pouvoir être utilisé par des classes de différents niveaux. Repérage sur plan, décodage de caractères en braille, recherche de pays européens non-membres de l'UE ou, à l'inverse, des membres de l'UE, déduction à partir de différents concepts...


La partie la plus complexe est une reprise partielle du jeu de société Concept. Si l'idée vous plait, il vous faudra vous le procurer : je n'ai bien entendu pas pu mettre les illustrations originales dans le fichier...


J’explique également comment réaliser (assez) facilement un plan de son école “à l'échelle”. L'idée est d'ailleurs aisément transférable à d'autres lieux publics : j'ai proposé le même jeu aux enfants des stagiaires de l'ICEM 34 dans le centre de l'ADP du Gard qui nous accueillait. Ça a bien plu aussi...

mardi 1 novembre 2016

L'intendant du jour

Un des intérêts des stages pédagogiques est que les échanges avec les collègues font apparaître l'intérêt de présenter et d’expliciter certains fonctionnements... et que les demandes limitent la procrastination. ;o) Voici donc un petit article et un fichier modifiable sur une "institution" mise en place dans la classe il y a 3 ans (!). Celle-ci m'a rendu et me rend un grand service ; j'ai nommé : l'intendant du jour.


Cliquez sur une des miniatures pour accéder à l'article

Un élève (volontaire) est chargé d'une grosse partie de la gestion matérielle de la classe. La tâche étant lourde, cette fonction est attribuée à une personne différente chaque jour. Cela permet de dégager un temps certain que l'on peut consacrer à des interventions plus spécifiquement pédagogiques ou didactiques. L'intendant est aidé en cela par un livret, dont j'ai reproduit une feuille...

dimanche 30 octobre 2016

Retour de stage

Les quatre journées fort sympathiques du stage d'automne de l'ICEM 34 à Pont-Saint-Esprit se sont donc achevées ce vendredi. Comme toujours, ce fut un régal, dont je vous invite à retrouver quelques morceaux choisis en musique, avec ces extraits de la "B.O.S.” (la Bande Officielle du Stage)...


“Penn Sardin”


“Sans la nommer” (d'après Georges Moustaki)


"Ahuna Ya Tswanang Le Yeso"


“Shalom Chaverim”


“J'aime l'ail et la ciboulette”


L'équipe de préparation s'est réunie la veille pour apporter la touche finale nécessaire au bon démarrage du stage.


Le jour dit, lors du premier conseil, les organisateurs ont symboliquement déposé leurs "gilets jaunes", laissant à l'ensemble des participants de ce stage autogéré la responsabilité du déroulement de la semaine.


Les stagiaires ont donc quotidiennement organisé les grilles d'ateliers, en tenant compte autant que possible des demandes et des propositions. Les sujets plus faciles à traiter ou bien n'ayant pu trouver place dans l'emploi du temps, ont pu être évoqués lors des "repas d'affaires" (regroupements de stagiaires lors des repas).


Parmi les belles découvertes, celle du Thymio II (côtoyer Agnès coûte cher : les geeks, qu'ils soient des villes ou des montagnes, doivent éviter de se rencontrer... ;o) )


Les nombreux ateliers n'étant pas forcément photogéniques, les illustrations de cet article porteront plus spécifiquement sur le marché de connaissances (au passage, les recherches de Sylvain Connac font apparaître que cette pratique est apparue dans les écoles primaires à l'initiative de membres du GLEM (le Groupe Lyonnais de l'École Moderne), comme Roger Beaumont, Chantal Nay et Patrick Chrétien). Ici, on voit comment faire de belles choses avec les serviettes en papier récoltées (ou pas) en fin de repas.


L'expression des émotions, au cœur de la communication non-violente.


Un atelier "pâte Fimo" en plein air...


...où l'on apprend à créer de belles perles.


La confection de têtes en argile.


Un essai de crayon coopératif (à mon humble avis, après test de la chose, je crois que c'est l'outil le plus à même de déclencher la prochaine guerre mondiale...)


De la calligraphie...


...au calame et à l'encre magique...


...(qui change de couleur lorsqu'on la met en contact avec un révélateur, certainement très bio ;o) )


Expérience autour de la thixotropie du mélange Maïzena/eau.


À l'heure du GPS, une idée qui en jette pour recycler ses anciennes cartes routières.


Accompagner des chansons enfantines à la guitare avec seulement deux accords.


L'utilisation des perles à compter Montessori, avec l'un des 30 enfants présents en plus des 80 adultes. Forcément, quand on passe ses vacances avec des instits, on finit tôt ou tard par servir de cobaye... ;o)


Les cubes du trinôme Montessori permettent de calculer de remarquables identités remarquables.


Les meilleures choses ayant une fin, il va falloir songer à s'arrêter, là...


...en récompense, on peut jouer avec le jeu de construction, à la fin. ;o)


Apprendre à jouer un air à l'harmonica.


Tiens, si nous nous remettions au tressage de bracelets brésiliens ?


Les rouleaux d'essuie-tout peuvent se transformer en fleurs.


Quelle bonne idée : créer sa fleur des langues...


Nom d'un petit bonhomme : il y a des polyglottes dans le coin !


Création de moules pour les symboles grammaticaux en pâte Fimo, avec du joint en silicone et de la farine.


No comment : tout y est.


Un des instruments de "retour au calme" : le bol tibétain...


...ainsi qu'un autre dont j'ignore le nom, mais dont le son est surprenant.


Gros succès pour le stand de création de lampes à lave instantanées.


La peinture à la bille...


...façon Jackson Pollock.


Impressions en pâte à modeler...


...à partir de moulage d'objets (ici, une partie de pince à linge).


Réaliser une fleur au crochet...


...en voici une !


À l'issue du marché de connaissances, chacun a été invité à réaliser son bilan personnel.


Cécile a appris aux volontaires à réaliser un lunchbag à la machine à coudre. Ouah, c'est l'atelier "trousses" de l'an dernier, mais niveau 2...


Pour connaître l'endroit le plus chaud d'une maison, il suffit de chercher le chat. Pour repérer une zone de wifi ouvert, il suffit de chercher les ados à smartphone (attention toutefois, parfois il s'agit simplement d'un spot à Pokémons rares). ;o)


Le jeudi soir, une soirée chants a complété les habituelles soirées jeux de société ou réunions diverses.


Les Éditions Célestines (qui ont le vent en poupe grâce aux nombreuses projections du film "École en vie" de Mathilde Syre) étaient, comme toujours, représentées.


Vendredi matin, un dernier bilan a clos ce chapitre annuel (qui se poursuit néanmoins sur une liste de diffusion dédiée)...


...tout comme les "cibles" permettant d'avoir une vue plus précise, pour chaque élément de l'organisation du stage.


Chacun(e) a rendu son badge (qu'il/elle pourra retrouver la prochaine fois).


Vivement l'édition 2017, que nous puissions nous retrouver et poursuivre nos échanges au sujet des messages clairs, de l'intendant/président du jour, de l'anglais et des autres langues, des plans de travail, de l'écrit en maternelle, des créations et balades mathématiques, de la grammaire, de l'histoire de la pédagogie Freinet et de la pédagogie institutionnelle, de la bienveillance, de la misogynie de la langue française, etc... D'ici là aura lieu le colloque Pidapi/ICEM 34, les 22 et 23 avril prochains...

mardi 30 août 2016

Défi sur Aliénor d'Aquitaine

Après un peu de montage de meubles et de peinture ce dimanche (les 11 TNI installés par la mairie pendant les vacances à la place de nos anciens tableaux laissent apparaître les couches sédimentaires des peintures précédentes du plus mauvais effet) ainsi que la récupération d'un bel ordinateur portable (spécial TNI) et un début de rangement ce lundi, nous voici fin prêts pour la pré-pré-rentrée de ce mardi. Les travaux d'été qui devaient se limiter à la peinture des halls d'entrée et au changement de leurs plafonds ont finalement touché tous les couloirs et l'étage de l'école. Autant dire que l'école fleure bon les solvants le neuf et le propre. Les néons clignotants ont été remplacés par des dalles LED ressemblant à s'y méprendre à des puits de lumière. On se régale d'avance...

Comme un cheveu sur la soupe, voici que trois femmes sont citées dans les programmes du CM1. La première est Aliénor d'Aquitaine. Voici son histoire, sous la forme d'un défi.

L'organisation générale reste très libre : des binômes, si possible d'âges différents, se constituent et travaillent pendant une heure environ. Pensez à baisser le son de votre ordinateur à tout hasard, avant de lancer le fichier audio ci-dessous, destiné aux "petits lecteurs"... ;o)



Un lexique permet de se passer de dictionnaire.

Comme d'habitude, vous pouvez récupérer d'un clic droit le fichier audio mp3 du texte.

Un grand merci à L'Iza, Véronique et Pierre pour leurs relectures toujours aussi attentives et leurs suggestions judicieuses.

samedi 16 juillet 2016

Abonnements 2016/17 de l'École des Loisirs

Ça y est, les fascicules des abonnements "École des max" sont en ligne... Comme chaque année, notre classe en prendra une belle panoplie (pas moins de 5, dont un "perso" parce que "Médium max", exception faite de l'excellentissime "Le Passeur", n'est pas adapté au commun des cycle 3 CE2-CM1-CM2).


Cliquez sur une des illustrations pour accéder au fascicule.

Pas de grosse surprise chez Kilimax : on débute avec Max et les Maximonstres (dont le titre original, mille fois meilleur, est "Where the wild things are"), adapté au cinéma en 2009 ; on passe par Le voyage d'Oregon, inscrit sur la liste littérature de l'ex-cycle 3, et on finit par l'incontournable (j'ai choisi un adjectif polysémique neutre) Ponti, avec son inévitable (c'est moins polysémique) jeu de mots lacanien dans le titre.


Animax nous permettra de retrouver le fameux Marcel d'Anthony Browne, un roman prometteur d'Olivier de Solminihac, "J'ai peur de savoir lire", et un album dont j'espère que nous pourrons récupérer la couverture en affiche : "La volière dorée" d'Anna Castagnoli et Carll Cneut.


Avec Maximax, on a du plus lourd... L'adaptation en BD de "Tempête au haras" (que nous avons reçu sous forme de roman en janvier 2013) de Chris Donner et Jérémie Moreau, "Mes parents sont dans ma classe" de Luc Blanvillain, au résumé très prometteur... Il y aura également le superbe "Anya et Tigre blanc", dont, malheureusement, le texte n'est pas du tout au niveau des illustrations (quand, à chaque fois que l'on relit un ouvrage, on se sent obligé de revenir en arrière pour s'assurer que l'on n'a pas manqué une page, c'est qu'il y a un léger souci narratif ; sans compter l'emploi du mot "saloperie", p.21 qui, même s'il a déjà été utilisé dans "Le schtroumpf financier", me semble nettement trop familier)...


Grâce à Supermax, les élèves vont découvrir le dernier roman de Xavier-Laurent Petit, "Un monde sauvage" (Euh, on voudrait bien aussi le poster, SVP !), L'écolier assassin de Moka ou encore une version abrégée (par X.-L. Petit) de "La Guerre du feu" de J.-H. Rosny Aîné (là, ça risque d’être un peu trop ardu).


Avec Médium max, c'est moi qui devrais me régaler... On entamera la série avec "iM@mie" de la très sympathique Susie Morgenstern, on retrouvera l'excellente "Pyramide des besoins humains" de Caroline Solé (en fait, il faut que j'arrête d'acheter les romans de l'EDL à leur sortie...), on découvrira le prometteur "Nous, les enfants sauvages" d'Alice de Poncheville et on terminera avec "Blood Family" d'Anne Fine (Le chat assassin, le chat assassin à la plage, Le chat assassin fait des bêtises, Le chat assassin enquête... ;o) )

Une belle sélection, qui laisse peut-être entrevoir que L'école des Loisirs trouvera une issue à la crise éditoriale qu'elle traverse depuis l'absence de Geneviève Brisac. Quand on possède un tel vivier d'auteurs, il serait franchement stupide de s'en passer. Comme l'indiquait Le Monde, nous resteront très vigilants quant à la qualité éditoriale future, afin que les histoires ne tombent pas dans la mièvrerie. Pour cela, le blog La Ficelle nous sera d'une grande aide.

mercredi 8 juin 2016

Défi sur l'Euro 2016

À l'approche du lancement de la compétition, certains élèves m'ont fait part de leur envie d'un "Défi" sur ce thème.


Cliquez sur une des illustrations pour accéder à la fiche et à sa présentation.

Voilà qui est désormais chose faite. L'ensemble est assez facile, à l'exception d'une question nécessitant une recherche (sur la Yougoslavie) et d'une autre sur l'Espagne, qui requiert une compréhension assez fine du texte. Un petit rappel utile : le Royaume-Uni est composé de quatre nations (Angleterre, Pays de Galles, Écosse et Irlande du Nord).


Le verso contient un calendrier des matchs et invite à en consigner les scores finaux.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 >